Construction d’un chalet en bois massif en 2022 : toutes les étapes de votre projet

Construction d’un chalet en bois massif en 2022 : toutes les étapes de votre projet

La construction d’une maison en bois massif ou d’un chalet bois est un projet complexe qui nécessite de passer par des étapes bien définies en amont. Cela vous évitera de nombreux problèmes, notamment au niveau des délais et de la coordination des différents intervenants. 

Quels délais pour construire son chalet en bois massif habitable ?

D’après notre expérience, et comme nous allons le détailler dans ce dossier, il est préférable de compter : 

  • au moins 6 mois de préparation avant de lancer la construction à partir du moment ou vous avez trouvé votre terrain (ou si vous l’avez déjà)
  • environ 1 à 3 mois de construction/montage pour avoir votre maison HEHA (hors d’eau hors d’air) en fonction de la taille de votre maison/chalet bois
  • environ 2 à 3 mois pour le second oeuvre (électricité, plomberie etc) et les quelques finitions

Soit un total compris entre 9 et 12 mois pour obtenir votre votre chalet en bois massif habitable.
Si vous ne disposez pas déjà d’un terrain, il faudra donc en plus compter le temps de recherche et d’acquisition de ce dernier.

Préparer son budget pour construire son chalet en bois massif

Préparer son budget pour construire son chalet en bois massif

Il est important que vous commenciez par définir un budget global pour le projet de votre future résidence. Nous recevons régulièrement des demandes de montage pour des chalets en bois déjà commandés sans que les autres dépenses du projet (dalle béton, montage, second œuvre...) ne soient tous budgétisés...

Bien avant de commander votre chalet ou votre maison bois, il est important :

  • de déterminer votre budget global (terrain, maison, construction, aménagement etc),
  • de définir votre apport personnel,
  • de définir vos sources de financement et notamment un prêt bancaire ou des aides d’état

Dès cette étape, il peut être intéressant de contacter un architecte ou un maître d'œuvre. Cela vous permettra d'estimer avec précision tous les coûts de construction prévus et surtout ceux auxquels vous n'aviez pas pensé.

Évaluation de votre capacité d'emprunt

Dans le cas où vous auriez besoin d’un prêt bancaire pour mener à bien votre projet, essayez d’obtenir en amont un accord tacite de financement auprès de votre banque. 

Cela vous permettra de valider votre budget global avant de contacter les vendeurs/constructeurs et vous facilitera grandement la suite de votre projet.

Rendez-vous chez un courtier ou directement dans votre banque afin d'estimer votre capacité d'emprunt. Celle-ci sera calculée à partir de vos revenus, votre apport personnel, vos dépenses courantes, ainsi que les aides financières qui pourront vous être accordées (prêt à taux zéro, subventions locales...).

Combien coûte un chalet en bois livré monté ?

Si vous ajoutez le tarif du chalet au coût du montage vous pouvez arriver à environ :

  • 25.000€ pour un chalet en bois de 40m², non isolé, livré monté
  • 50.000€ pour un chalet en bois de 50m², isolé, livré monté
  • 75.000€ pour un chalet en bois de 65m², isolé RE2020, livré monté
  • 90.000€ pour un chalet en bois de 80m², isolé RE2020, livré monté
  • 115.000€ pour un chalet en bois de 100m², isolé RE2020, livré monté

► Si vous souhaitez connaître des exemples de tarifs de chalet bois hors d'eau hors d'air (HEHA) livrés montés

Choisir le bon terrain pour un chalet madriers en bois massif

Choisir le bon terrain pour un chalet madriers en bois massif

Le choix du terrain est la première étape concrète de votre projet. L'achat d'un terrain est incontournable pour mener à bien un projet de construction, sauf si vous êtes déjà propriétaire d'une parcelle.

Les choix du modèle de maison ou de chalet, de même que les procédés constructifs (madriers, ossature bois ou autre) et le type de support (dalle béton, dalle bois, pieux bétons etc) seront liés au terrain.

On ne peut pas construire n’importe quel type de maison en bois sur n’importe quel type de terrain. Et comme il est plus simple d’adapter les plans d’une maison à un terrain que l’inverse, il est préférable de commencer par choisir le terrain avant la maison.

Rendue obligatoire depuis la loi Élan du 23 novembre 2018 pour la construction d'une maison individuelle, l'étude de sol ou étude géotechnique a pour objectif l’analyse de la nature du sol afin de déterminer le type de fondations adéquates pour assurer la parfaite stabilité de la construction.

Ces données géotechniques seront bien utiles pour déterminer le dimensionnement de vos fondations. En cas de pieux vissés ou pilotis notamment, vous devez aller chercher une roche résistante en profondeur.

Cette étude géotechnique est souvent demandée par votre assureur lors d’une demande de souscription d'une assurance dommage-ouvrage. Elle doit être réalisée avant la vente par le vendeur du terrain et sera annexée au compromis de vente. 

Caractéristiques du terrain d’une maison en bois massif  ou d'un chalet en bois

Concernant la recherche en elle-même, voici quelques éléments à prendre en compte  :

    • Quelle est son orientation ?
      Vérifiez notamment l'exposition du terrain au soleil et aux vents car cela aura un impact non négligeable sur la structure de votre chalet et la disposition des futures pièces.
    • Est-il constructible ?
      Pour s'assurer que le terrain est bien constructible et selon quelles modalités, demandez un certificat d'urbanisme auprès de la mairie de la commune dont il dépend.
    • Quelle isolation ?
      Les normes françaises pour la RE2020 varient selon les régions et dépendent principalement de l'exposition aux vents, de la latitude et de l'altitude. Un bureau d'études thermique pourra vous renseigner sur l'épaisseur et le type d'isolation à prévoir en fonction de la localisation de votre maison.
    • Quelle structure ?
      De la même manière que pour l'isolation, il faut prendre en compte les vents et la neige pour le dimensionnement de votre structure (et principalement de votre charpente). Cela peut être calculé par un bureau d'études spécialisé dans les structures en bois.
    • Est-il viabilisable ?
      Vérifier le raccordement aux réseaux d'électricité, d'eau, de gaz, de téléphone ou encore au tout-à-l’égout (dans le cas contraire prévoir un assainissement individuel) ?
    • Règles d'urbanisme
      Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) est un document officiel, accessible à la mairie de la commune du terrain visé. Ce document légal regroupe les règles esthétiques et les normes auxquelles doit se soumettre la future construction.

Choisir les plans de son chalet en bois ( sur catalogue ou sur-mesure)

Choisir les plans de son chalet en bois ( sur catalogue ou sur-mesure)

Une fois que vous avez choisi votre terrain, c'est le moment de passer à la réalisation des plans du chalet en bois en madrier

En effet, vous serez rapidement bloqué dans vos démarches administratives (notamment la demande de permis de construire) sans avoir une vision précise de l'architecture de la maison, sa structure (plain-pied, à étage), ses matériaux (type de bois), son aménagement  etc

En faisant appel à un vendeur/constructeur de maisons et chalets en bois,  vous aurez un large choix de plans sur catalogue. Vous pourrez alors :

  • opter pour un modèle en choisissant les options,
  • demander une personnalisation des plans pré-établis, avec plus ou moins de liberté selon le constructeur.

Notez que si vous souhaitez partir dans une personnalisation poussée des plans, un accompagnement par un maître d'œuvre, voire un architecte peut rapidement s’avérer utile.

Une fois les plans souhaités validés de votre côté, pensez à demander un devis de montage pour votre future maison bois. Il est essentiel de l’obtenir avant de valider la commande de la maison car le total “achat+montage” pourrait dépasser votre budget.

Si vous pensez à faire établir un devis de montage avant la commande de la maison, vous aurez alors la possibilité de revoir les plans de la maison en cas de dépassement de budget. Dans le cas contraire, vous pourriez vite vous retrouver dans une position délicate.

Délai : comptez en moyenne environ 3 mois de délai de fabrication et de livraison pour une maison bois en kit de structure classique.

Demander son permis de construire

Une fois votre terrain et les plans de la maison validés, vous êtes prêt pour la grande étape du dépôt du dossier de permis de construire. Sans ce document légal de la mairie, il vous est impossible de démarrer un chantier de construction. 

Si votre terrain se situe en secteur protégé, notamment à proximité d'un monument historique, il faudra également consulter l'avis d'un architecte des bâtiments de France avant de pouvoir lancer votre chantier.

Pour constituer votre dossier de permis de construire, vous devez joindre de nombreux documents :

  • le formulaire Cerfa pour la construction d'une maison 
  • un plan de situation du terrain ;
  • un plan de masse de la construction ;
  • un plan en coupe du terrain et de la construction ;
  • une notice descriptive du terrain et du projet dans son ensemble ;
  • un plan des diverses façades et de la toiture ;
  • une illustration du projet par rapport à son environnement ;
  • une photographie proche du terrain et de son environnement ;
  • une photographie éloignée du terrain et de son environnement.

Important à noter, la mairie dispose d'un délai de 2 mois pour répondre à votre demande, qu’il s’agisse d’un avis favorable ou non. C’est donc un délai non négligeable à prendre en compte dans la réalisation du planning de votre projet. Car sans permis de construire, impossible de passer commande auprès du constructeur de la maison bois.

Notez également que même en cas d’avis favorable, les voisins de votre terrain peuvent contester la décision pendant encore 2 mois. Ils devront cependant prouver que votre future maison leur portera préjudice.

Comme nous l’avons déjà vu, vous devez également être en accord avec le Plan Local d’Urbanisme. Ce document officiel comprend les règles esthétiques et les normes auxquelles devra correspondre votre maison en bois. 

Votre maison ou chalet bois devra impérativement respecter le PLU sous peine de faire l’objet d’une amende voire même d’une interruption de chantier. En effet, les maisons en bois ne correspondent pas à l’esthétisme urbain habituel, et sont donc plus susceptibles d'interférer avec le PLU.

Demander son prêt bancaire

Dès que vous avez une réponse positive de votre mairie, et que vous avez attendu le délai de recours de deux mois, vous pouvez demander à votre banque la mise à disposition des fonds de votre emprunt afin de démarrer la fabrication de votre maison.

Assurer le chantier et sa maison en bois massif

Il est important de passer un peu de temps (et d’argent!) pour vous garantir que les intervenants et votre maison bois sont bien assurés. Tout peut arriver sur un chantier, le meilleur comme le pire !

Voici les types d’assurances à considérer :

  • La Garantie décennale, permet de garantir la solidité de l’ouvrage pendant 10 ans. Même si tout se passe bien pendant la construction, l’absence de cette garantie peut être particulièrement préjudiciable en cas de vente du chalet. Il est donc particulièrement important que vous vous procuriez une copie de la Garantie Décennale de vos artisans.
  • La Garantie Dommage-Ouvrage, est obligatoire pour les maîtres d’ouvrage (Loi Spinetta). Elle doit être souscrite par le maître d’ouvrage (le particulier) et permet, comme l’assurance décennale, d’assurer la structure du chalet. Là où l’assurance décennale peut mettre plusieurs années à rembourser le client, la dommage-ouvrage est rapide… et peut donc éviter des situations personnelles compliquées.
  • L’Assurance Responsabilité Civile Maître d’Ouvrage est particulièrement importante en autoconstruction puisqu'elle couvre tous les dommages causés à un tiers au cours du chantier. Pensez-y si de la famille ou des amis viennent vous aider sur le chantier.

L’Assurance multirisques habitation est nécessaire dès que votre chantier est hors d’eau hors d’air puisque vous devenez responsable des dégâts survenant dans votre chalet (ex : dégât des eaux, incendie…). 

Suivre la construction/montage de son chalet en bois massif

Suivre la construction/montage de son chalet en bois massif

Une fois votre permis de construire obtenu, et le chalet commandé, il est temps de vous attaquer enfin au chantier en lui-même. 

Le temps que votre chalet soit fabriqué et livré par le constructeur (comptez en moyenne au minimum 3 mois), vous devrez vous attaquer à la mise en place des fondations devant l’accueillir.

Vous devrez respecter plusieurs étapes et faire appel à plusieurs corps de métiers et artisans.

Aménagement du terrain et création du support

Première étape, aménager votre terrain pour lui permettre d’accueillir votre maison bois. Plusieurs phases seront nécessaires :

  • Le bornage réalisé le plus souvent par un géomètre, vise à délimiter l'emplacement de la maison et des canalisations. 
  • Le terrassement sert à préparer le terrain où se tiendra la future maison et son support en déplaçant d'importantes quantités de matière (terre, roches...)
  • L’assainissement permet l'évacuation des eaux usées en vous raccordant au réseau collectif (tout-à-l'égout) ou via un système d'assainissement autonome grâce à la création d'une fosse septique.
  • Le soubassement permet à la fois de soutenir la structure globale et de protéger la maison des remontées d'humidité via divers procédés (hérisson, vide sanitaire ou sous-sol). 
  • Le dallage, souvent en béton, permet d’obtenir une assise stable et d’améliorer l’inertie thermique de son chalet. La dalle doit être alignée sur les murs du chalet pour éviter une stagnation de l’eau et le pourrissement du bois. 4 semaines sont nécessaires pour que le béton atteigne 95 % de sa résistance maximale. Il est donc recommandé de respecter ce délai avant le montage du chalet.

Délai : comptez en moyenne 3 mois pour l’ensemble de l’aménagement du terrain

Mise hors d’eau hors d’air (HEHA) d’une maison en bois massif 

Il est temps désormais de monter votre maison en bois et de la voir enfin sortir de terre ! 

Après avoir fait monter toute l'ossature, murs et cloisons intérieures, la charpente et la couverture seront apposées. La mise hors d’eau d’une maison signifie que l’habitation est imperméable aux intempéries.

Lorsque la toiture et les gouttières sont posées, la construction peut ainsi résister aux intempéries. On dit alors que la maison est hors d’eau, car toute la surface du logement est couverte.

Après la mise hors d’eau vient la dernière étape de construction du gros œuvre : la pose des menuiseries extérieures. Il peut s’agir de portes, de fenêtres ou encore de baies vitrées. Lorsque ces menuiseries extérieures sont posées, la maison est donc hors d’air.

Votre maison est désormais totalement à l’abri des aléas climatiques, elle est donc hors d’eau hors d’air ou HEHA.

Délai : comptez en moyenne 2 à 3 mois pour obtenir un montage HEHA, en fonction du type de maison bois, de sa structure etc. 

► En savoir plus avec notre guide sur les étapes de montage d’un chalet bois en kit

Attention, ce délai peut vite s’allonger en cas de mauvaise coordination des différents corps de métier

Pour les chalets habitables, vous devrez compter avec l’électricien et le plombier. Ces deux corps de métiers devront intervenir en même temps que les monteurs afin de faire passer les réseaux dans les murs. Les faire intervenir plus tard serait dommage car vos gaines électriques et vos tuyauteries seraient apparentes dans le chalet !

Vous avez 2 manières de coordonner ces corps de métier :

  • soit vous faites appel à un maître d’œuvre qui coordonnera pour vous tous les corps de métiers afin qu’ils interviennent au bon moment,
  • soit vous organisez vous-même l’intervention des artisans. Dans ce cas, pensez bien à voir avec eux à quel moment leur intervention est la plus judicieuse et à les rappeler avant le chantier pour vérifier qu’ils ne vous ont pas oublié.

Isolation du chalet en bois massif

Le chalet ou maison en bois en madriers a l’avantage de pouvoir être facilement isolé, pour peu que l’on prévoit les diverses isolations en amont. 

A épaisseur de mur équivalente, une maison en bois est mieux isolée qu’une maison traditionnelle en béton puisque le bois est un matériau isolant par nature.

Toutefois, si l’on peut admettre qu’un chalet sans isolation puisse convenir pour une utilisation occasionnelle et à la belle saison, il est indispensable d’améliorer le confort thermique de votre chalet si vous souhaitez l’habiter toute l’année.

Si votre futur chalet est utilisé en tant que maison d'habitation, celui-ci devra respecter la réglementation thermique en vigueur, sous peine de se voir refuser son permis de construire.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, il s’agit de la RE2020. La réglementation RE2020 (RE pour réglementation environnementale) est venue remplacer la RT2012 pour les permis de construire depuis le 1er janvier 2022. Elle a pour but de rendre les nouvelles habitations moins énergivores.

 La perte énergétique d’une maison est répartie environ ainsi : 

  • 30% par la toiture
  • 25% par les murs
  • 20% par les fenêtres et portes
  • 15% par le sol

Afin d’obtenir une bonne isolation vous devez donc veiller à correctement choisir chaque matériau de construction, les types d’isolants et leur pose et vérifier l’étanchéité à l’air.

Isolation par l’extérieur (ITE) ou Isolation par l’intérieur (ITI) ? Selon nous vous privilégierez une isolation par l’extérieur si vous souhaitez une isolation optimale et une isolation par l’intérieur si vous souhaitez en profiter pour refaire le réseau électrique, ou si vous souhaitez faire l’isolation vous-même. En savoir plus avec notre guide complet de l’isolation d’un chalet bois

Pose du bardage extérieur et application de la lasure/vernis

Si vous avez opté pour la pose d’un bardage extérieur, vous voici à la dernière étape de la construction d’une maison bois. 

Fait de bois, le bardage donne son esthétisme à la maison bois pour les structures en madriers ou en ossature bois. Il peut être composé de bois naturel ou encore de composite, et doit recevoir le traitement nécessaire pour le rendre étanche et qu’il conserve toute sa superbe dans le temps.

En effet, si cela n'a pas été fait avant la pose, il faut appliquer un insecticide/fongicide si le bois n'est pas traité autoclave. Pour le protéger, il est recommandé d’appliquer une lasure le plus rapidement possible sur la partie extérieure de la maison.

Trois couches de protection peuvent être appliquées sur les bois, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur : une couche de lasure d’imprégnation (le bois va l’absorber) et deux couches de lasure de finition

La lasure permet de conserver la couleur du bois ou d'opter pour une teinte différente. C’est un hydrofuge et une protection contre les UV (ultra-violet) qui sont émis par le soleil et dégradent le bois sans traitement.

Une couche de lasure s’applique tous les 2 à 5 ans selon l’exposition de votre chalet. Si vous souhaitez peindre votre chalet, appliquez la couche de lasure d'imprégnation puis la couche de peinture.

Réceptionner sa maison et établir le procès-verbal

La construction de votre maison étant terminée, il est temps de “réceptionner la maison”. En présence de l'architecte, du maître d'œuvre ou du constructeur, une visite complète de la maison doit être effectuée afin de consigner les éventuels défauts ou malfaçons.

Si vous ne relevez aucun défaut, vous pouvez signer le procès-verbal de réception sans émettre de réserves. Si vous constatez d'importants défauts, pensez à les consigner obligatoirement dans les réserves. 

En cas de défauts majeurs ou de graves malfaçons vous avez la possibilité de refuser la réception de votre maison. Vous aurez alors à vous accorder avec les professionnels responsables pour corriger les défauts.

Une fois le procès-verbal de réception signé, les garanties liées à la construction démarrent, jusqu'à échéance de leurs différents délais.